Le Baeckeoffe made in Elsass


Dans les chaumières alsaciennes, il n’y a pas un automne ou un hiver sans manger une choucroute ou un baeckeoffe qui signifie « le four du boulanger ».
Voici la petite histoire du Baeckeoffe, il s’agit d’un plat traditionnel alsacien qui nécessite une préparation durant plus de 24h (la viande doit mariner depuis la veille 😉 ). Ce plat est à base de pommes de terre, de viandes et de légumes cuits longtemps dans des épices et du vin blanc. A l’époque, les alsaciennes faisaient mariner la viande avant de disposer le tout dans les célèbres terrines alsaciennes afin de mettre le baeckeoffe à cuire dans le four du boulanger de la ville pendant la messe du dimanche. (ou les lundis jour chômé par les boulangers alsaciens, selon les histoires).

Les viandes utilisées représentaient les traditions religieuses en Alsace, le bœuf pour les catholiques, le porc pour les protestants et l’agneau pour la religion juive.

baeckeoffeAprès ce côté historique, voici ma recette ;).

Ingrédients

– 1 terrine en terre avec couvercle
– 1,5 kg de pommes de terre
– 1 kg d’échine de porc
– 500 g d’épaule de mouton désossée
– 500 g de gîte de bœuf
– 1 pied de porc
– 2 oignons
– 3 carottes
– 1 navet
– 1 poireau
– 100 g de farine
– sel et poivre

Pour la marinade :
– 75 cl de vin blanc sec d’Alsace de préférence un Riesling ou un Sylvaner
– 1 oignon émincé
– 1 gousse d’ail écrasée
– branches de thym
– 2 feuilles de laurier
– grains de poivre

On commence donc cette recette la veille de la dégustation en coupant l’échine de porc, l’épaule de mouton et le gîte de bœuf en cubes de 5 cm de côté. On les mets à mariner dans le frigo dans un grand plat avec les ingrédients de la marinade.

Le lendemain, on épluche les pommes de terre, le navet et les carottes, puis on les coupe en très fines rondelles. On émince également l’oignon. On sort la viande et on l’égoutte. On garde le jus de la marinade de côté.

On beurre la terrine et on dispose successivement : 1 couche d’oignons, 1 couche de pommes de terre, navet et carottes, les morceaux de viande, le pied de porc fendu en 2, 1 couche de pommes de terre et carottes, le poireau. On ajoute un peu de sel et poivre à chaque couche.

On rempli la terrine à l’aide du jus de la marinade jusqu’au niveau des pommes de terre. On ferme la terrine et on soude le couvercle avec un cordon de pâte fait avec la farine et 1 cuil. à soupe d’eau.

Cuire à four chaud 200°C (thermostat 6/7) environ 3h.

Bonne dégustation ;).
Et vous, avez-vous des plats traditionnels pour survivre aux hivers de plus en plus rudes?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *