Les déboires d’un macaron 3


Vous vous demandez pourquoi ce titre? Eh bien, voilà deux jours que je deviens dingue à cause de mes macarons…

Que celui qui n’a jamais raté de macaron se fasse connaitre …
On a tous eu des macarons craqués, sans collerette…. et vous savez à quel point cela peut être déprimant.

photo (2)

A mes débuts avec les macarons, il m’a fallu au moins 7 essais pour avoir mes premiers macarons réussis. Voilà maintenant plus de 3 ans que je m’amuse à en réaliser mais il m’arrive toujours d’avoir des jours sans, des jours où on se demande « MAIS POURQUOI!!!! pourquoi ça ne marche pas »…

Alors on rectifie, on essaye de modifier des choses, avec l’habitude on fait peut être trop vite du coup moins bien, et puis y a des jours où vous faites attention mais non ça ne veut toujours pas.

C’est ce qu’il m’arrive depuis 2 jours, j’avais environ 200 macarons à faire mais impossible d’avoir un macaron correct… J’ai tout vérifié, je faisais tout comme d’habitude MAIS voilà j’ai fait connaissance avec le pire ENNEMI du macaron : La météo !

Donc un conseil, par temps humide, oubliez de faire des macarons 😉 . J’ai réussi à faire une partie des macarons prévu donc j’espère que la météo va devenir plus gentille car en ce moment c’est le déluge, hier on a eu le droit à de la neige (oui oui je ne mens pas), de la grêle, de l’orage, de la pluie, du vent et enfin du soleil… tout en une journée… comment est ce qu’ils auraient pu fonctionner …

Je me suis donc dit que j’allais vous écrire un « petit » article pour vous donner des infos sur les différentes raisons qui font qu’un macaron n’est pas beau (car au final le goût est souvent là).

Avant de commencer à faire des macarons, assurez-vous que tout votre matériel soit bien sec à cause de l’humidité qui fera craquer vos macarons.

Si vous voulez cuisiner en même temps c’est prendre un risque, à cause des vapeurs de cuisson…

Macaron plat: votre préparation était trop liquide, vous avez trop macaroné

Macaron craqué: votre préparation n’a pas été assez macaroné ou votre four est trop chaud

Macaron sans collerette: là y a plusieurs raisons possible, blancs d’œufs trop frais, pas assez ferme, avez-vous mis au moins 2 plaques de cuisson?

Macaron avec grumeaux: votre préparation poudre amande – sucre glace n’a pas été assez mixée et tamisée

Macaron creux: votre préparation est trop ferme, vous n’avez pas assez macaronné (oui pas facile je sais)

Macaron jaunis: four trop chaud ou cuit trop longtemps

Macaron se décolle pas: le cœur reste sur le papier sulfurisé: pas assez cuit

Voilà mon retour par rapport à mon expérience mais chacun a sa propre « relation » avec les macarons. 😉

Bon macarronage !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Les déboires d’un macaron

  • Jeanne

    Bonjour, voila plusieurs jours que je m’acharne sur mes macarons… je les rate rarement mais depuis peu, je n’y arrive plus. Hier mes macarons étaient trop plats, la collerette s’était étalée, aujourd’hui, en superposant deux plaques , mes macarons sont plus hauts mais pas comme d’habitude, ils sont jaunes et présentent de petites bulles malgré le fait que j’ai tapé plusieurs fois la plaque
    J’aimerais savoir si vous aviez une idée car même si ils sont tout a fait bons, c’est difficilement présentable !!!
    Je fais tout comme d’habitude hormis le fait que je mixe ma poudre d’amandes, ce que je ne faisais pas avant
    J’utilise la meringue française
    Merci d’avance !!!!
    Jeanne

    • LiLie Auteur de l’article

      Bonjour Jeanne,

      Les macarons sont capricieux, il m’arrive encore d’avoir des préparations qui sont ratées.
      Il peut y avoir plusieurs raisons:
      – la météo, un temps orageux ou avec un fort taux d’humidité pour contrarier les macarons
      – avoir trop mélanger la pâte peut anéantir les chances d’avoir une belle collerette et plutôt obtenir des crêpes
      – changer la marque d’un ingrédient aussi peut influencer
      – la couleur jaune peut être dur à la température ou une cuisson trop longue.

      La méthode avec la meringue française est celle qui a le plus de chance de « rater » selon les points indiqué au dessus, je ne l’utilise plus depuis que j’ai testé la meringue italienne.

      J’espère avoir pu vu apporter quelques réponses, elles tiennent compte de mon expérience avec les macarons.
      Lilie

  • gallais françoise

    coucou
    les derniers que j’ai fait était craquelé et je me demandais pourquoi, maintenant je sais grace a toi
    je vais faire attention mantenant